Se chauffer au poêle à bois

Tout d’abord, il faut commencer par se demander : c’est quoi un poêle à bois ? Le poêle à bois est un appareil qui permet de brûler du bois de chauffage et donc de produire de l’énergie issue de la biomasse. Le poêle à bois est en général composé d’une chambre de combustion fermée, et de contrôles d’air pour chauffer votre espace. Le poêle à bois n’utilise donc ni gaz ni électricité. L’habillage du poêle à bois est primordial, puisque c’est ce qui permet d’avoir une inertie plus confortable qu’un poêle en fonte par exemple. On parle aussi de poêle à granulés !

L’avantage principal du poêle à bois est sa flexibilité d’utilisation : vous pouvez autant l’utiliser comme un réel chauffage ou comme un simple appoint. Il s’adapte à toutes les situations, et est même souvent utilisé comme de la décoration puisqu’il crée une véritable ambiance chaleureuse et intimiste. Aussi, il peut être déplacé lors d’un déménagement et il pourra donc vous suivre plusieurs années contrairement à un insert ou une cheminée.

Pour que votre poêle dure plusieurs années, choisissez d’installer un insert de qualité, de sélectionner du bois à fort pouvoir calorifique et un combustible de qualité. Les poêles sont comme une chaudière : il faut entretenir le système de chauffage de votre logement pour qu’il soit efficace. Ainsi, les combustibles, les cendres, les bûches choisies, l’entretien du conduit de cheminée… Nombreux sont les aspects à vérifier !

Installer un poêle à bois même en appartement

Le fait de vivre en appartement peut vous sembler être un frein pour vous chauffer au bois pour de nombreuses raisons : place, stockage, réglementation… Pourtant c’est tout à fait possible ! Installer un poêle à bois en appartement ou en maison, peu importe où vous vivez mais c’est réalisable sans problème. Le chauffage au bois sera donc une énergie que vous pourrez utiliser pour vous chauffer en appartement à partir du moment où vous respectez les réglementations, que vous choisissez un bon appareil de chauffage et que vous évacuez les fumées de votre logement.

Il existe des réglementations nationales, mais il y a également des contraintes locales en fonction de la région ou de la ville où vous habitez. Par exemple, à Paris et en Ile de France, les particules polluantes de votre poêle ne doivent pas dépasser les 16mg/m3. Vous devrez aussi bien entendu obtenir l’accord préalable de votre copropriété, et installer des conduits d’évacuation des fumées. L’évacuation des fumées se fera grâce à un conduit que vous devrez rendre étanche. Vous pouvez également mettre en place un système d’évacuation ventouse, c’est-à-dire que d’un côté de votre poêle à bois la combustion du bois sera alimentée, et de l’autre côté la fumée sera évacuée.

Pour l’installation de votre poêle à bois en appartement vous pourrez donc vous adresser à votre syndic. Le respect de ces normes est essentiel pour éviter les accidents domestiques mais également pour éviter la pollution.

Aussi, n’oubliez pas de stocker votre bois de chauffage loin de votre poêle à bois pour éviter les accidents. 

Avantages du poêle à bois

Le poêle à bois présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le prix ! En effet, le chauffage au bois est moins cher que le fioul, l’électricité ou le gaz. Pour autant, il est tout aussi performant même en consommant peu de bois. Il s’inscrit dans une démarche environnementale puisqu’il s’agit d’une énergie naturelle, renouvelable et propre. Vous limitez ainsi le bilan carbone et utilisez les énergies renouvelables et préserverez les énergies fossiles.

Ensuite, il ne faut pas oublier l’avantage de confort et d’esthétique, puisqu’avoir un feu dans son salon est une sensation agréable. Vous obtiendrez ainsi grâce au poêle une chaleur douce et diffuse, avec des flammes vives.

Par ailleurs, le poêle à bois vous permettra de bénéficier de plusieurs aides financières de l’état sur lesquelles vous devez vous renseigner pour réduire le coût de l’installation. On appelle cela la prime énergie. Par exemple, depuis 2020 vous pourrez obtenir une PrimeRenov’. Vous avez également l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la prime Effy, le chèque énergie, une aide du label Flamme Verte, des aides locales ou encore une réduction de TVA. Les aides financières pour installer un poêle à bois sont donc très nombreuses et vous permettront de sauter le pas et passer au chauffage au bois !

Vous entendez sûrement régulièrement parler de monoxyde de carbone et de particules fines : n’hésitez pas à vous renseigner à ces sujets pour compléter vos connaissances avant l’achat d’un poêle à granulés de bois ou à bûches de bois.

Utilisez un poêle en tant que chauffage central, ou en chauffage d’appoint. Il vous suffira donc d’acheter des bûches de bois à faible taux d’humidité. Cette solution de chauffage est économique et écologique ! Egalement, veillez à consulter l’essence du bois (résineux ou feuillus par exemple) et à utiliser le bois recommandé par votre installateur ! Alors, convaincu ? Eteignez vos chauffages ou votre plancher chauffant, réduisez votre impact écologique autour d’une belle flambée !

Laisser un commentaire