Poêle à granulés ou poêle à bois ?

Vous souhaitez investir dans un poêle? Les motivations sont souvent les mêmes : trouver des alternatives aux radiateurs énergivores et peu respectueux de l’environnement tout en restant modernes et esthétiques. Mais lequel choisir ? Poêle à bois ou à granulés ? On compare pour vous.

Le bois, qu’il soit sous la forme d’une bûche ou d’un granulé, est une solution de combustion écologique. Ils donnent donc tous deux droit à des aides financières ou fiscales qui vous permettront de réduire le coût de l’appareil et de son installation grâce à leur impact réduit sur l’environnement.

Dans le cas du poêle à granulés 

Un appareil automatique efficace

Ce type de poêle consomme une quantité d’énergie modérée lors de son fonctionnement, tout en produisant une importante quantité de chaleur.

Par ailleurs, il peut être alimenté de manière automatique. Le système est relié à un réservoir, il n’y a donc pas besoin de mettre soi-même du combustible. De plus, il représente une grande facilité d’utilisation.

Enfin, sa température peut se régler de manière précise et il est programmable en fonction de vous et de vos activités. Cela représente donc une diminution des efforts et des risques au quotidien.

Un chauffage onéreux et électrique

Le poêle à granulés et ces nombreux avantages représentent malheureusement un coût bien plus important qu’un poêle à bois. De plus, cette automatisation ne rime pas avec autonomie. Il est en effet électrique, ce qui, en cas de panne de courant, peut constituer un réel désavantage.

Dans le cas du poêle à bois 

Une solution simple et agréable

Sans rappeler l’agréable visuel de la bûche de bois qui se consume à travers la vitre, le bois reste le combustible le moins cher et le plus stable du marché. Il ne représente aucune émission de gaz à effet de serre.

De plus, le poêle à bois est simple et apparaît comme plus traditionnel en terme d’utilisation et d’entretien. Disposant de beaucoup moins d’équipements, un simple ramonage sera nécessaire une à deux fois par an.

Un équipement volumineux et dépendant

Le poêle à bûches demande bien plus d’effort que le poêle à granulés en termes de manutention, et requiert de l’espace, sec, pour stocker le bois. En effet, les bûches de bois sont volumineuses (à l’exception du bois compressé).

Se chauffer au bois demande de veiller à l’état de la flamme. N’étant pas autonome, il faut donc alimenter le foyer de manière régulière pour s’assurer d’une température constante et approcher le combustible à proximité du poêle. Il existe néanmoins des bûches qui se consument plus lentement ; celles de nuit par exemple.

Oserez-vous la modernité et l’autonomie ou allez-vous privilégier le traditionnel et chaleureux?

Laisser un commentaire

Fermer le menu