Vous avez une question concernant les granulés de bois Breizh Pellet ? Consultez les réponses apportées aux interrogations courantes de nos clients.

Le granulé de bois Breizh Pellet est une énergie permettant de privilégier les circuits courts dans notre région. Breizh Pellet est une source d’énergie accessible à tous les habitants de la région Bretagne avec comme garantie que les matières premières sont collectées dans la région, que la fabrication est faite dans une usine située dans les environs de Rennes, et donc en Bretagne, et que la distribution s’appuie sur un réseau de professionnels déjà existants et reconnus.

Dans la mesure où le bois peut être produit localement, il paraît raisonnable de privilégier des achats de granulés produits au moins dans notre pays, et si possible, dans la région.

Certains utilisateurs en recherche de prix et peu regardants sur la distance kilométrique couverte par les granulés, porteront leur choix sur des granulés produits dans des unités de productions installées à plusieurs centaines, voire à des milliers de km (Amérique du Nord, Europe du Nord et de l’Est).

Cependant faire parcourir de longues distances aux granulés de bois de chauffage va à l’encontre des principes d’une énergie renouvelable.

Il faut s’assurer que le granulé acheté est bien un granulé dont la certification qualité est reconnue par les fabricants de poêles ou chaudières à granulés de bois. Les certifications les plus fréquemment citées sont : NF, Din Plus et EN Plus. Ces trois certifications se réfèrent au même référentiel européen. Elles sont donc toutes les 3 parfaitement adaptées pour certifier que le granulé est de qualité.

Certains acheteurs, à juste titre, seront attentifs à la présence ou non de liant dans le granulé. Certains producteurs ajoutent un liant dans la fabrication du granulé, pour donner un aspect un peu moins poussiéreux au granulé, mais le liant peut-être à l’origine de fumées acides pouvant endommager les conduits de cheminées. D’autres producteurs refusent le recours aux liants ; c’est un avantage dans la mesure où le granulé est composé à 100% de bois. En revanche, l’absence de liant, et donc de colle naturelle, se traduit par une poussière un peu plus visible dans le sac, surtout si ce dernier est manipulé fréquemment.

En moyenne les consommateurs utilisent entre 1/2 à 3/4 de sac par jour. La consommation en hiver est donc comprise entre 1 et 2 tonnes, soit 1 palette, voire 2 si l’hiver est long et rigoureux.

Le taux de TVA en vigueur sur les combustibles bois est de 10%.

Tout simplement parce que la manutention des palettes nécessite un engin adapté au déplacement et au remisage de produits lourds. Une palette, c’est environ une tonne.

Les engins le plus fréquemment utilisés sont le transpalette manuel ou à assistance électrique (sur sol parfaitement lisses), ou le chariot motorisé (auquel cas la palette peut être déplacée sur sols difficilement carrossables -allée de gravillons, terre battue etc…)

Que les granulés soient stockés chez vous ou chez un professionnel, il convient de rappeler qu’il est fortement déconseillé de stocker les palettes à l’extérieur. En effet, et même si les palettes sont conditionnées avec des housses de protection effectivement prévues contre les intempéries, les palettes stockées trop longtemps en extérieur courent le risque de voir des phénomènes de condensation s’installer à l’intérieur de la palette, et donc, à l’intérieur des sacs.

Une fois que le granulé a pris l’humidité, et quelques gouttes suffisent, le granulé gonfle et ne pourra plus être utilisé en tant que combustible.

Avant de se poser la question de savoir quel granulé mettre dans mon poêle à granulés, il convient de vérifier que l’équipement est bien homologué, qu’il a été installé par un professionnel, et que l’entretien annuel du poêle et le ramonage des conduits d’évacuation des fumées ont bien été faits

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez ? Contactez-nous via notre formulaire en ligne.

Fermer le menu