Chauffage : poêle à bois ou poêle à  granulé, comment choisir ?

Se chauffer, en complément ou non d’un type de chauffage dit plus traditionnel, grâce à un chauffage esthétique, écologique et économique c’est désormais possible. Poêle à bois ou poêle à granulé, telle est la question.

Votre choix dépendra principalement de vos besoins et de votre utilisation. Le poêle à bois, souvent connu pour son côté esthétique et chaleureux vous offrira une chaleur rapide dans les pièces proche de ce-dernier. Quant aux poêle à granulé, son espace est moins limité et son utilisation automatisée.

Le poêle à bois : le charme à tout prix

Très facile d’utilisation, le poêle à bois garantie chaleur et convivialité de par ses petits crépitements et ses belles flammes. Il nécessite seulement quelques bûches pour produire de la chaleur rapidement et qui se diffuse facilement. Cependant, la chaleur a tendance à rester au plus près du poêle. De ce fait, elle ne sera pas homogène dans toutes les pièces de votre maison. Par conséquent, il convient d’utiliser ce genre d’appareil lorsque vous être assez présent dans votre maison. En effet, à l’intérieur comme à l’extérieur, les bûches de bois traditionnelles prennent de la place et demandent de l’entretien puisqu’il faut le faire sécher et s’en occuper toute les 2 à 4 heures environ pour l’alimenter.

Les coûts

  • Pour l’achat du poêle à bois, il faudra compter entre 1 500 et 2 500 euros en moyenne. Il est donc moins cher que le poêle à granulé.
  • Quant au prix des combustibles, le bois de bûche tout comme le granulé, il est raisonnable et bon marché puisque ce sont les combustibles les plus accessibles. Cependant, le bois de bûche à tendance à être moins cher.

 

Le pôle à granulé : les bienfaits de l’autonomie

Les granulés de ce poêle sont extraites de sciures de bois et garantissent une chaleur homogène et constante. Plus pratique, le poêle à granulé est automatisé. En effet, il suffit de programmer les plages horaires mais aussi la température, ce qui permet de faire des économies de chauffage. Pas besoin de réapprovisionnement, fréquent puisque le poêle est muni d’un réservoir. De ce fait, ce poêle est moins contraignant en terme de place puisque les granulés peuvent donc être stockés plus facilement voire même à l’intérieur. Mais aussi en terme d’entretien, car il peut fonctionner de manière autonome si il a bien été rechargé préalablement. Cependant, le bruit généré par cette machine peut occasionner des gênes et donc être un frein.

Les coûts

  • Le premier prix pour un poêle à granulés est de 3 000€ environ.
  • Les granulés sont en moyenne plus chères que les bûches du poêles à bois : 4 à 5€ pour un sac de 15kg.

Laisser un commentaire

Fermer le menu